Prix d’encouragement ASPEA

Le Prix d'encouragement ASPEA est dédié à la relève du domaine de la psychologie de l'enfance et de l'adolescence en Suisse. Le Prix met à l'honneur un ou une psychologue de l'enfance et de l'ado­lescence en reconnaissance de la qualité de son travail de master.  En outre, de son curriculum vitae doit ressortir visiblement un potentiel élevé d'activité engagée dans le domaine de la psychologie de l'enfance et de l'adolescence.

Le Prix, doté de CHF 3'000.-, est décerné tous les deux ans lors de l'assemblée annuelle ASPEA. La désignation de la lauréate ou du lauréat incombe à une commission réunissant deux professeurs d'Université ou de Haute école et deux membres du comité directeur de l'ASPEA. Lorsque deux travaux équivalents sont jugés dignes de recevoir le Prix, ce dernier peut être partagé.

» Règlement Prix d'encouragement ASPEA


Claudia Eugster reçoit le Prix d’encouragement ASPEA 2015
L’Association Suisse de Psychologie de l’Enfance et de l’Adolescence ASPEA décerne tous les deux ans un Prix d’encouragement ASPEA doté de CHF 3'000.00. Ce Prix récompense de jeunes psycholo­gues pour la qualité de leur travail de master. Le Prix d’encouragement 2015 va à Claudia Eugster pour son travail de master intitulé (trad.) «Répercussions sur le bien-être de l’enfant du mode de règlement destructif ou constructif des conflits entre ses parents» (trad.), déposé et accepté à l’Université de Zurich, chaire de Psychologie clinique, branche prin­ci­pale Enfants/Adolescents et Couples/Familles. Le Prix a été remis dans le cadre de l’assemblée générale de l’ASPEA à Bâle. La lauréate a présenté son travail, dont un résumé paraîtra dans le prochain P&E.


Prix d'encouragement ASPEA 2013 va à Olivia Manicolo
Le tout grand moment de l'assemblée général 2013 a été la remise du Prix d'en­couragement ASPEA 2013 à Olivia Manicolo, de Bâle, pour son travail de master sur le thème de la compréhension de l'émotion des enfants d'âge préscolaire. La lauréate a remercié chaleureusement de l'honneur qui lui était fait et a présenté le travail primé par un bref exposé très marquant. Un apéritif en son honneur a clos cette manifestation parfaitement réussie à la Lintharena.

Le premier Prix d’encouragement ASPEA va à Claudia Haag et Karin Keller
Le PRIX d’encouragement ASPEA, décerné pour la première fois, a été attribué le 8 mai 2009, à l’occasion de l’assemblée générale anniversaire, à Claudia Haag, lic.phil., Berne, et Karin Keller, M. Sc., Bâle. Cette distinction dotée de CHF 3'000.- sera dorénavant décernée tous les deux ans à un/e (ou deux) psychologue/s qui se seront distingués/es par la qualité de leur travail de master ou de licence, donc par une étude scientifique apte à engendrer des impulsions importantes pour la psychologie appliquée de l’enfance et de l’adolescence. 


Le travail de licence de Claudia Haag, intitulé «Suggestibilität von Kindergartenkindern: Welchen Einfluss hat die suggestive Befragung auf die Rekognitionsleistung?’» («Suggestibilité des enfants au jardin d’enfants: quelle est l’influence de l’interrogation suggestive sur la prestation de recognition?»), remis et agréé à l’Université de Berne (prof. Dr  Margrit E. Oswald), étudiait l’influence des différents types de suggestibilité en situation d’interrogation chez les enfants d’âge préscolaire.

Dans son travail de master présenté et agréé à l’Université de Bâle (prof. Dr Alexander Grob),  Karin Keller avait étudié la question de l’impact de la garde des enfants complémentaire à la famille sur les enfants de langue étrangère à Bâle» («Bedeutung familienergäzener Betreuung für fremdsprachige Kinder in Basel»). Au centre figurait la question de savoir quelles conditions  favorisent l’acquisition de la langue allemande. L’étude consistait à recenser et comparer les connaissances de l’allemand et les capacités cognitives ainsi que d’autres caractéristiques psychosociales d’enfants de langue étrangère au jardin d’enfants.

Dans son hommage aux auteures des travaux primés, le prof. Dr Marcel Zentner, de l’Université de York U.K., membre du jury, a souligné l’importance des travaux remis pour le travail pratique en  psychologie de l’enfance et de l’adolescence, et a loué la netteté et la précision du travail scientifique ainsi que le profond engagement des deux lauréates. L’ASPEA félicite chaleureusement les deux lauréates et les remercie d’avoir brièvement présenté leur travail de manière informative lors de la remise du Prix.